Contre le projet d'une mine de charbon à ciel ouvert et d'une centrale thermique sur les communes de COSSAYE, LUCENAY-LES-AIX et TOURY-LURCY
dans la Nièvre

Contacter l'association

Contacter les webmasters

 

Qui sommes-nous ? Les projets que nous combattons... Pourquoi nous sommes contre
Comment adhérer ? L'avancement des projets Quelques photos maintenant...
Ils l'ont dit ou écrit... Ce qu'en disent les Sénateurs et les Députés... Quelques sites intéressants...
Participer à la pétition... Ce qu'en disent les présidentiables... Un peu de technique...
     
  Le Grenelle de l'environnement...  

 

Participez à la pétition ! Lien ci-dessus ; merci !

Visitez le blog de M.VÉNUAT !
http://veriteminecharbon.unblog.fr

 

 

Vendredi 17 décembre

VICTOIRE ! ! !  Le Ministre Jean-Louis BORLOO refuse les deux concessions !

Par une lettre envoyée le 14/12/2009 aux maires des communes concernées, le Ministre de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer, M. Jean-Louis BORLOO a rendu son verdict :

Il ne donne pas une suite favorable aux demandes de concessions présentées.

Pour lire la suite...

 

Dimanche 1er novembre

Ce dernier jeudi, 29 octobre 2009, avait lieu la réunion du nouveau Conseil d'Administration de l'ADSN. A l'ordre du jour, élection du nouveau bureau. Pour voir les nouveaux responsables, cliquez sur le lien ci-contre  Qui sommes-nous ? ou dans le tableau des liens ci-dessus.

 

Mardi 20 octobre

Vendredi 16 octobre, comme prévu, s'est déroulée l'Assemblée Générale de l'ADSN à partir de 18 heures.

Les adhérents sont venus nombreux (132 personnes) ; 184 personnes avaient donné leur pouvoir.

A l'ordre du jour :
          - Accueil des adhérents par M. Christophe PELLETIER, Président de l'ADSN
          - Rapport d'activité, présenté par Mme Nadège BERGER, secrétaire de l'ADSN
          - Rapport financier présenté par Mme Eliane BOSSAVY, trésorière de l'ADSN
          - Intervention de Mme LOPEZ Mireille, Présidente de l'ADENCA, association qui se bat contre un projet de stockage du CO2 dans les aquifères salins sur le site de la décharge Rep Veolia de Claye-Souilly
          - Election du nouveau Conseil d'Administration (316 votants, 308 exprimés, 8 abstentions)
          - Lecture des nouveaux statuts et approbation par vote
          - Rapport d'orientation présenté par M. Christophe PELLETIER, Président de l'ADSN

 La soirée s'est terminée par un pot de l'amitié.

Merci à tous les adhérents.    Voir quelques photos...

Vendredi 09 octobre 2009

Au nom du Conseil d'Administration,  M. Christophe PELLETIER, Président de l'ADSN, est heureux de vous convier à l'assemblée générale le vendredi 16 octobre 2009 à 18 heures.

Adhérents à l'ADSN, vous devez avoir reçu une invitation écrite. Si vous ne pouvez pas participer à cette assemblée, votre pouvoir nous est cependant indispensable. Celui-ci doit nous être retourné (ADSN - BP8 - 58380 LUCENAY-LES-AIX) avant le 10 octobre 2009 ou donné à la personne de votre choix qui vous représentera.

 

Jeudi 21 août 2009

 

Voici ce que VALORCA nous réserve avec son projet d'exploitation du méthane de houille.

Un article paru aux USA sous le titre : " Coal Bed Methane - An Inside Look ". (Montana Environmental Information Center:Street Address : 107 W Lawrence St. #N-10, Helena, MT 59601 par Amy Frykman, brosse un tableau assez réaliste des conséquences d'une telle exploitation. Voir le lien ci dessous

Northern Plains Resource Council

Ce document a été traduit par l'un d'entre nous ; pour lire cette traduction...

 

Samedi 08 août 2009

Le 13 juillet 2009, LE PARLEMENT EUROPÉEN a établi un programme d'aide à la relance économique par l'octroi d'une assistance financière communautaire à des projets dans le domaine de l'énergie.

Lien vers le site : http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2009:200:0031:0045:FR:PDF

L'assistance aux projets de captage et stockage du carbone " PEER "est octroyée pour des actions qui mettent en oeuvre les projets dont la liste figure à l'annexe, partie C (voir éventuellement lien).

Si plusieurs propositions relatives à des projets situés dans le même État membre remplissent les critères d'éligibilité, la Commission retient au maximum une proposition par État membre parmi ces propositions.


Pour la France, le projet retenu est à Florange. Il s'agit de Transport du CO2 d'une installation industrielle (site sidérurgique) vers un site de stockage souterrain (aquifère salin).

La déduction est simple en ce qui concerne le projet de mine de LUCENAY/COSSAYE. 

 

Samedi 08 août 2009

Lors de leur dernier Conseil municipal respectif, les élus de COSSAYE et LUCENAY LES AIX, après en avoir délibéré, (à l'unanimité pour COSSAYE) donnent mandat à leur maire pour engager tous les recours administratifs et juridictionnels de nature à s'opposer à la délivrance d'un titre minier ou à la réalisation d'opérations de recherches ou d'exploitation minière sur le territoire communal.
 

Samedi 08 août 2009

Durant 6 nuits (du 17 au 19 juillet et du 24 au 26 juillet) s'est déroulée une manifestation culturelle à COSNE SUR LOIRE : "Les nuits du Vieux  Château". Le thème de ce festival : Ouverture des consciences au développement durable.
Invitée par les organisateurs et très agréablement accueillie, l'ADSN a pu ainsi informer les spectateurs sur le projet de la mine de LUCENAY - COSSAYE. Des panneaux, affiches, plans et autres documents ont été et seront encore exposés par leurs soins.
Voici le lien pour aller visiter leur site : http://www.myspace.com/nuitsduvieuxchateau

Merci à cette association et à ses organisateurs.

 

Lundi 15 juin 2009

Un communiqué de presse a été envoyé par l'ADSN à différents contacts (radio - TV et presse écrite) ainsi qu'à des associations environnementales

Pour lire le communiqué de presse

 

Mercredi 3 juin 2009

Suite à la parution de l'article ci-dessous, et d'un reportage de 2 pleines pages dans le journal du Centre du 25 mars 2009, un courrier a été adressé au Préfet ainsi qu'à Monsieur ROSSIGNOL, président de la Chambre de Commerce,  Nous n'avons eu aucune réponse à ce jour...

Un courrier a également été adressé à certains sénateurs, à Messieurs Biraux et Bataille, rapporteurs et à Madame PAPALARDO, présidente de l'ADEME.

 

Jeudi 21 mai 2009

Suite à l'article paru dans la revue du 1er trimestre 2009 de la Chambre de commerce et d'industrie de la Nièvre, l'ADSN a rédigé un tract, distribué dans toutes les boites aux lettres de nos deux communes et envoyé également à tous les maires de la Nièvre et de l'Allier

  Pour voir le tract

  Pour voir l'article de la CCI

 

Vendredi 10 Avril 2009

Nous avons l'immense tristesse de vous faire part du décès de Notre Président Monsieur Jean Montegut, survenu le dimanche 5 avril suite à une longue maladie. Ses obsèques ont eu lieu à Lucenay-les-Aix le jeudi 9 avril.

Il a su nous transmettre sa force. Notre lutte continue, sans lui, mais avec votre soutien.

 

Mercredi 1er Avril 2009

La société Valorca a déposé en janvier 2009 une demande de Permis Exclusif de recherches (PER) concernant le méthane présent dans les couches de charbon.

Pour en savoir plus

 

Dimanche 29 mars 2009

L'engouement pour le stockage souterrain du CO2 est en train de retomber. Un rapport parlementaire vient de confirmer la position des associations. France Nature Environnement (FNE) réaffirme son opposition à cette technique inutile et coûteuse, qui n'arrange que les producteurs d'énergies fossiles.

Pour lire le communiqué de presse de FNE :
http://www.fne.asso.fr/com/cp_en_pdf/cp_270309.pdf

Pour lire le rapport parlementaire :
http://www.adsn58.fr/images/RapportBirraux-mars_2009.pdf

Pour lire un résumé du rapport parlementaire

 

Dimanche 25 janvier 2009

Ce vendredi 23 janvier, des délégations d'opposants et de partisans au charbon de Lucenay/Cossaye ainsi des membres des corps constitués du département étaient reçus tour à tour par le Préfet et deux personnes diligentées par Paris.

 En effet, par une lettre, du 10 septembre 2008, adressée aux vice-présidents
 - du Conseil Général des Mines (CGM) et
- du Conseil Général de l'Environnement et du Développement Durable (CGEDD)
M. Jean-Louis BORLOO, Ministre de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement Durable et de l'Aménagement du Territoire diligentait une mission d'inspection afin d'analyser les différents projets de demandes de concession dont il avait été saisi.

Lors de cette entrevue, M. Pelletier, vice Président de l'ADSN, a pu exposer les motivations et les arguments de cette association. Il a par ailleurs laissé, aux deux inspecteurs chargés de mission par le ministre, un argumentaire détaillé.

Pour voir le contenu de cet argumentaire, cliquer sur le lien ci-dessous.

argumentaire-230109.pdf

Ce même jour, en fin de journée, le comité "charbon propre" organisait, avec l'aide des communistes nivernais,  une réunion d'information, réunion à laquelle participaient entre autres MM CHARMANT, HOURCABIE, LEBRUN, ROSSIGNOL. Tous étaient bien sûr pour le charbon !
Le JDC relate leur propos dans son édition du samedi.

 

Jeudi 20 novembre

Jeudi dernier, 13 novembre, le Contrat de Territoire 2008-2013, validé avec " Agglomération de Nevers et Pays de Nevers Sud Nivernais ", ne comporte plus, contrairement au projet, de "fiche-action" sur le charbon. C'est une très bonne nouvelle !

 

Vendredi 24 octobre

Avant hier, mercredi, l'assemblée générale de l'ADSN s'est déroulée comme prévu à partir de 18h30 à la salle polyvalente de Lucenay Les Aix.

FRANC SUCCÈS !  La salle était comble.

18 h 30 - 19 h 30 : Accueil, renouvellement des cotisations, présentation d'un diaporama
19 h 30               : Assemblée Générale avec rapport du trésorier et du président
20 h                   : Conférence - débat avec Maître FÉVRIER, avocat de l'ADSN, 

La trésorière a exposé le bilan financier de l'ADSN, le Président quant à lui, a tenu à rappeler quelques grands points importants de notre lutte, il a tenu aussi à souligner le manque de coopération évident du directeur JDC, (à l'inverse de ses journalistes qui, eux, font correctement leur travail).

Puis un diaporama commenté a permis d'informer les participants sur la réalité de la situation à propos du CO², de son captage et de son stockage ; cliquer sur ce lien pour retrouver ce diaporama 

Enfin Maître FÉVRIER prit la parole. Sa brillante intervention sur la partie juridique du projet nous a permis de pendre conscience de l'importance de l'accord ou du refus de la concession et ce, contrairement à ce que prétendaient la SEREN et VALLORCA.

Un pot de l'amitié fut offert en fin de réunion.

 

Mercredi 08 octobre

Parue aujourd'hui 8 octobre dans le journal LA MONTAGNE, l'info ou l'intox ci-dessous ; dans les 2 cas celle-ci prête à réflexion...

CHARBON : TOTAL à la rescousse !
Personne ne confirme mais sur place des techniciens ont été vus en train d'effectuer des relevés sur le site du projet de mine à ciel ouvert. Total aurait été appelé pour chercher une solution au principal problème, les rejets de CO²

 

Mardi 07 octobre

L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE de l'ADSN aura lieu mercredi 22 octobre 2008 à partir de 18h30 à la salle polyvalente de LUCENAY LES AIX.

18 h 30 - 19 h 30 : Accueil, renouvellement des cotisations, présentation d'un diaporama
19 h 30               : Assemblée Générale avec rapport du trésorier et du président
20 h                   : Conférence - débat avec Maître FÉVRIER, avocat de l'ADSN, Professeur agrégé de droit,
                            spécialiste du Droit de l'Environnement

Retenez donc la date de cette manifestation et venez nombreux !

 

Samedi 13 septembre

Le rapport SOFREMINES est en ligne ici au format pdf

 

Samedi 13 septembre

Colloque franco-polonais sur le développement durable organisé par le CERAMAC (Centre d'Etudes et de Recherches Appliquées au Massif Central, à la moyenne montagne et aux espaces fragiles) à Clermont Ferrand les 17 et 18 septembre 2008 

Parmi les intervenants : M. CHAZE (CERAMAC) 
La participation citoyenne comme moyen d’opposition à un projet de développement local peu durable : l’exemple du projet de centrale thermique à Lucenay-Cossaye (Nièvre)

 

Jeudi 3 juillet

Le jeudi 3 juillet s'est tenue la seconde réunion de l'Observatoire Économique et Départemental. Pour rappel, cet observatoire s'est créé le 22 février 2007.
Il a pour objectifs : 
- Examiner les volets techniques, environnementaux, sociaux et économiques des projets miniers
- Favoriser le débat citoyen
- Apporter aux habitants de la Nièvre et au-delà, les moyens d'information, les capacités d'analyse et de contrôle dont ils ont besoin.

Les 3 grands thèmes de travail de l'Observatoire seront : 
- L'environnement, l'énergie, la santé
- L'économie, l'emploi et la formation
- L'habitat, les services et infrastructures

Rien de nouveau si ce n'est que les débats seront sans doute très orientés...

 

Mercredi 2 juillet

La lettre d'information N° 3 a maintenant été distribuée. Vous pouvez aussi la retrouver sur le site en cliquant sur le lien ci-dessous

                                Lettre 3

 

lundi 26 mai

Inauguration des 17èmes journées nature d'AVERMES consacrées cette année au réchauffement climatique ce lundi 26 mai à 18h à ISLEA.
Cette manifestation durera toute la semaine et différents spécialistes se succèderont pour des conférences le soir à 20h30.

Au programme :

Lundi 26 mai : Inauguration des journées Nature animée par M. Vincent LHERMET, chasseur d'orages, puis pot de l'amitié

Mardi 27 mai : Océan et climat par M. Jacques MERLE, océanographe et physicien

Mercredi 28 mai : Observations, causes et conséquences du changement climatique par M. Gaël DERIVE, expert du changement climatique et docteur es science en hydrologie

Jeudi 29 mai : Le climat en question par M. SIGAUD, météorologue à météo France

Vendredi 30 mai : Projection du film d'Al GORE, suivi d'un débat avec M. APPAIX, animateur au point Info Energie de l'Allier

Pour ceux qui veulent en savoir plus : http://journature.free.fr/

 

Jeudi 10 avril

Question du JDC à N. Kosiusko Morizet, Secrétaire d'Etat à l'Ecologie :
" Quand l'Etat donnera t-il sa réponse sur le projet minier ?"
Réponse: "Nous ne sommes pas à la veille d'une décision finale. C'est un processus long qui demande des éclaircissements. Notre code minier est trop ancien (1) et ne prend pas en compte les considérations environnementales. Il y aura des questions supplémentaires à poser aux 2 promoteurs de projet concernant notamment la capture du CO2"

(1) Erreur: le nouveau code minier est sorti en juin 2006

 

Lundi 24 mars

Un nouveau maire à Cossaye ; à l'issue de l'élection du maire et de ses adjoints, Louis-Albert NAUX, nouvellement élu maire de COSSAYE a déclaré à l'assistance :
     - remercier les Cossayaises et les Cossayais de les avoir élus
     - vouloir travailler en bonne entente avec les élus de la liste opposée
     - remercier l'ancien maire d'avoir laissé une situation saine à Cossaye
     - vouloir poursuivre le combat contre l'implantation de la mine de charbon à Cossaye-Lucenay ; la totalité des élus étant opposée à la mine.

Dans un prochain communiqué, la liste des maires des deux communes et de leurs adjoints vous sera communiquée.

 

Mardi 18 mars

Hier, au lendemain des élections municipales, le JDC faisait paraître un encart en gras sur les élus de Cossaye et Lucenay qui précisait :

COSSAYE - LUCENAY LES AIX  : les " ANTI-MINE " primés.  

À LUCENAY LES AIX, les anti-mines ont obtenu la majorité quant à COSSAYE, les deux listes "anti-charbon" ont dix et cinq élus ; la liste pro-charbon n'a donc aucun élu.

 

Lundi 02 mars

Élections cantonales, canton de Dornes : Mme RUSTUEL et son suppléant M. CAMUS étaient à COSSAYE. Les deux candidats étaient accompagnés par 2 représentants du comité " charbon propre ".

Après s'être présentée et avoir très brièvement expliqué les raisons de sa candidature, Mme RUSTUEL passa la parole à son suppléant, M. CAMUS qui fit de même.

A la question " quel est votre programme ", Mme RUSTUEL a plutôt fait un constat de la situation actuelle du canton et par extension du département. Elle a avoué ne pas avoir de programme très précis mais a signalé que beaucoup d'actions seraient envisageables si le projet de la mine aboutissait.

Mme RUSTUEL se dit franchement pour le charbon et ajoute que de toutes façons des centrales se construisent partout (la France tient même à en vendre - propos du président de la République). Il ne faut dit-elle surtout pas que LUCENAY-COSSAYE rate le coche ; d'autant plus que les technologies de captage et de stockage sont au point. En cela elle est solidement soutenue par les 2 représentants du comité " charbon propre " MM FUMAT et CHAUSSIN.

Des arguments vifs et passionnés furent échangés. Décidément, les pour et les contre le charbon ne s'appuient pas sur les mêmes experts, n'entendent pas les mêmes propos lors des réunions et ne lisent pas les mêmes articles !

D. Drure

 

Vendredi 22 février

Le projet de paquet " Énergie - climat " de la Commission Européenne qui souhaite réduire de 20% son impact climatique d'ici à 2020 rencontre des difficultés inattendues. 
" en Europe, les constructeurs ne peuvent plus livrer une centrale électrique moins (mais toujours) émettrice de CO2 avant 2015 " s'inquiétait, le 14 février, François GIGER, chef de la mission Stratégie et Valorisation d'E.D.F.

Nous informons le PC, M. FUMAT et Mme RUSTUEL candidate aux cantonales.

 

Mardi 19 février

Depuis ce lundi 18 février, la candidate communiste aux cantonales de DORNES distribue un tract sur l'exploitation du charbon.
Le texte reprend fidèlement les propos de M. FUMAT et du PC, propos qu'on avait entendus le 31 janvier à Nevers et nous encourage à ouvrir la mine demain !

Le PC reste fidèle à ses convictions et persiste dans l'erreur.

 

Mercredi 6 février

Ce lundi 4 février, le Journal du Centre publiait l'interview de M. FUMAT. Celui-ci avait réuni, le 31 janvier, 50 à 60 membres du PC et de la CGT, pour leur expliquer que le charbon "propre" était pour demain et qu'il fallait vite ouvrir la mine ! Classique.
L' ADSN est intervenue longuement mais le JDC, fidèle à ses habitudes, n'a pas dû entendre comme en témoigne son article !

 

Mercredi 9 Janvier

"Ces derniers temps, même le président Bush semble s'être réveillé. Mais il a placé les intérêts de ses soutiens de campagne, les industries du charbon et du pétrole, avant ceux de la planète. S'il s'inquiétait vraiment du réchauffement, comment aurait-il pu approuver la construction de centrales électriques au charbon, même si ces centrales utilisent des technologies plus efficaces que jamais ? Il faudrait, au contraire, pousser les Américains à utiliser moins d'énergie et à recourir davantage aux méthodes émettant moins de carbone, avec des mécanismes fondés sur le marché." ...

"Le protocole de Kyoto était une tentative de commencer à gérer le réchauffement planétaire d'une façon juste et efficace. Mais il laissait de côté la majorité des sources d'émissions. Et cela ne sera pas grand-chose d'autre qu'un geste symbolique, à moins que les Etats-Unis et les pays en développement ne s'y plient. Il est nécessaire que naisse une nouvelle " coalition of the willing " [nom donné par l'administration Bush à la coalition intervenue en Irak, NDLR], cette fois peut-être menée par l'Europe, et dirigée contre un danger réel. Cette coalition pourrait se mettre d'accord sur certains principes de base : renoncer à construire des centrales à charbon, augmenter l'efficacité du carburant des automobiles, fournir une aide ciblée aux pays en développement afin de leur permettre d'améliorer leur efficacité énergétique et de réduire leurs émissions. Les membres de la coalition pourraient aussi proposer ensemble de plus grandes motivations à leurs propres industriels, soit par le biais de plafonds plus stricts d'émissions, soit par des taxes plus élevées imposées aux pollueurs. Ils pourraient ensuite s'accorder sur la taxation des biens venus d'autres pays, y compris des Etats-Unis, s'ils sont produits avec des procédés contribuant au réchauffement climatique. Il ne s'agit pas de protéger les producteurs locaux, mais de protéger notre planète.

Le climat changeant du changement de climat donne aux dirigeants politiques de l'Europe et aux autres membres potentiels de cette " coalition des volontaires " une occasion sans précédent d'aller plus loin que les mots. Il est temps d'agir, maintenant."

JOSEPH E. STIGLITZ, prix Nobel d'économie 2001

 

Mercredi 9 Janvier

MARLAND jugé pour abus de biens sociaux. Entrefilet paru dans le Journal du Centre du 7/1/2008

"L’homme d’affaires, François MARLAND, informateur des autorités américaines dans l’affaire EXECUTIVE LIFE, liée à la gestion de l’ex-CREDIT LYONNAIS, doit répondre d’abus de biens sociaux à partir d’aujourd’hui devant le tribunal correctionnel de PARIS. Il doit comparaître avec sept autres personnes, dont Jean-François HENIN l’ancien patron d’ALTUS FINANCE, ex-filiale du Crédit Lyonnais qui avait monté le rachat frauduleux de l’assureur californien EXECUTIVE LIFE par un groupe d’investisseurs français en 1991."

 

                           Mardi 1er janvier 2008

 

 

 

 

Les membres du bureau de l'ADSN, son président et les webmasters présentent à tous les adhérents de l'association et à tous les visiteurs du site leurs meilleurs voeux pour la nouvelle année ; que celle-ci vous apporte tout ce dont vous rêvez, santé en premier et satisfactions tant sur le plan personnel que professionnel.

 

Vendredi 14 décembre

Hénin fait grise mine !   Article paru dans  " Le Point " le  13/12/2007...

 Jean-François Hénin, ex-banquier virevoltant et patron de la petite compagnie pétrolière Maurel & Prom, renonce à son projet de mine de charbon à ciel ouvert dans la Nièvre. Le Conseil Général n'y était pas opposé, hormis quelques élus écologistes. Mais Hénin, dont la maison se trouve à quelques kilomètres du site, dit avoir reçu plusieurs menaces de mort. Il se dit persuadé que le projet sera un jour réalisé, mais par un étranger.

- Nouvelle intox -idem 2006 
- BESSON présente le projet à l'Ecole des Mines, " au service de l'environnement " ! 
- La SAFER bloque des terres pour 2 ans avec portage financier par la SEREN 
- G. HOURCABIE affirme que la mine se fera ! 

NE RÊVONS PAS ET ATTENDONS LE REFUS DU DROIT DE CONCESSION PAR LE MINISTRE.

 

Vendredi 23 novembre

" Capturer le CO2, c'est reporter le problème "

 Ce lundi 19 novembre, le Prix Nobel de physique italien Carlo Rubbia a mis en doute lundi la fiabilité de la capture et la séquestration du CO2 dans les couches géologiques comme moyen de lutte contre le réchauffement climatique, une technique notamment à l'étude au niveau de l'Union européenne. 

" Mettre le gaz carbonique sous terre, c'est reporter le problème à plus tard car il ressortira un jour pour retrouver l'atmosphère " a averti le scientifique en marge d'une conférence devant le Parlement européen sur les technologies de lutte contre le dérèglement climatique. " Il faut 35.000 ans pour que le CO2 soit réabsorbé par la biosphère. Si l'on veut piéger du carbone, il faut donc le faire durant plus de 35.000 ans. C'est un problème énorme et les solutions sont très difficiles. Je crois qu'il est mieux de parier sur les énergies renouvelables " a-t-il ajouté.

Deux jours plus tard, mercredi 21 novembre, le comité " pour une exploitation propre du charbon ", défenseur de la mine de charbon, était reçu par le préfet. Selon un article du JDC, les membres de ce comité  se disent optimistes. Le préfet leur a prêté une oreille attentive. Leurs arguments :
- les techniques de capture et de stockage sont au point ; il faut maintenant passer à la phase industrielle ; c'est pour cela que la mine de Lucenay-Cossaye doit devenir un site de recherche ! ! ! ! ! ! (comprenne qui pourra ! )
- 1000 emplois dans un premier temps et 400 par la suite !

 

Dimanche 11 novembre

Ce jeudi 09 novembre, M. BESSON, de la SEREN, faisait une conférence à l'école des Mines sur " le projet énergétique de 
Lucenay-Cossaye ..... au service de l'environnement ! ".
Devant 40 retraités, M. Besson n'a jamais parlé d'environnement mais a annoncé avoir commandé les roues pelles ! !
Le Dr Escaravage s'est fait un plaisir de renouveler notre opposition !

 

Mardi 06 novembre

Question écrite n° 00950 de M. Marcel Rainaud  (Aude - SOC), publiée dans le JO Sénat du 19/07/2007 - page 1276

M. Marcel Rainaud interroge M. le ministre d'État, ministre de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables sur la question de l'attribution de concession minière ainsi que sur celle de la création de nouvelles centrales thermiques. En signant le protocole de Kyoto, la France s'est engagée à réduire ses émissions de CO2 pour les ramener au niveau de 1990. Les émissions de gaz carbonique consécutives à l'utilisation d'énergies fossiles constituent la première cause de dérèglement climatique dans les pays développés. Différentes études montrent qu'une centrale thermique d'une puissance de 1000 MW produisant 5 OOO heures par an, rejette annuellement dans l'atmosphère, entre 4 et 5 millions de tonnes de CO2. Monsieur le Président de la République affirmait récemment que le développement durable, et la lutte contre le réchauffement climatique étaient les premières questions à traiter, et précisait que la relance de la production de charbon ne lui semblait pas pertinente. Dans ce contexte, il lui demande de préciser la position qu'il entend adopter à l'égard des projets de création de centrales thermiques, comme dans le domaine de l'attribution de nouvelles concessions minières sur notre territoire. 

Réponse du Ministre d'État, ministre de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables, publiée dans le JO Sénat du 01/11/2007 - page 1983

Les centrales électriques au charbon émettent environ 0,8 tonne de CO2 dans l'atmosphère par mégawatt-heure électrique produit. Les plus anciennes centrales à charbon françaises seront déclassées d'ici à 2015, date à laquelle seules les cinq tranches les plus modernes subsisteront. Ainsi, la programmation pluriannuelle des investissements de production électrique met en évidence le besoin de remplacer ces capacités de production électrique de semi-base (c'est-à-dire fonctionnant environ 4 000 h/an) et préconise pour cela le recours aux cycles combinés à gaz, environ deux fois moins émetteurs de gaz à effet de serre. Toutefois, la production électrique à partir de charbon étant amenée à se développer à l'échelle mondiale, la France considère que tout doit être mis en oeuvre pour rendre compatible la production électrique à partir de charbon avec la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, la France compte être un acteur important dans le développement des technologies de captage et de stockage du carbone. S'agissant de la délivrance de concessions de charbon, le ministre d'État, ministre de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables, a été saisi de deux demandes de concessions concurrentes, situées dans le département de la Nièvre. Ces projets prévoient également la création d'une centrale électrique thermique, mais, à ce stade, seule la concession de mines de charbon a fait l'objet du dépôt de demandes officielles. Il appartient donc aux services de l'État, saisis de ces demandes, de procéder à leur instruction administrative. Les demandes de concession ont été soumises à enquête publique et les dossiers sont actuellement en cours d'examen dans les services. À ce stade, aucune décision n'est arrêtée. Il convient, en outre, de rappeler qu'à l'issue de la procédure en cours l'éventuelle délivrance d'une concession ne conférera au demandeur qu'un droit d'exclusivité sur le gisement. Avant d'envisager l'ouverture des travaux d'exploitation, le concessionnaire devra préalablement obtenir une autorisation d'ouverture des travaux miniers, procédure qui comporte la réalisation d'une étude d'impact et d'une enquête publique. Toute décision concernant ce projet de concession sera prise dans un contexte de transparence, avec le souci légitime de préservation des intérêts des populations concernées et de l'environnement.

 

Vendredi 28 septembre

Les synthèses et les rapports des différentes commissions sont maintenant en ligne sur le site du gouvernement.
Place maintenant à la consultation du public !

Sur la page " Grenelle de l'environnement " vous trouverez un extrait du  rapport de la commission 1 sur le charbon.

Vous avez seulement 15 jours (du 28 septembre au 12 octobre) pour vous exprimer dans le forum que le gouvernement met à votre disposition. Voici le lien :

http://forums.gouv.fr/article.php3?id_article=228&entrer_forum=1

 

Lundi 17 Septembre 2007

Une nouvelle page est en construction :       Le Grenelle de l'environnement.
Vous pouvez dès maintenant allez la consulter. Il est important qu'on défende notre point de vue sur le charbon à Lucenay-Cossaye ! Et nous aurons notre mot à dire en octobre, lors de ce Grenelle.
 Il ne faut surtout pas rater l'occasion !

 

 

Pour retrouver les brèves archivées...

 

Ce site est optimisé pour un affichage en 1024 x 768 pixels.